L’info éco dans la Marne

L’assurance maladie de la Marne met en place un coaching santé pour les salariés

Invitée à l’AG de la CCI du 27 juin 2012, la directrice de la CPAM de la Marne, Liliane Ropars, a évoqué la mise en place, probablement en octobre, du dispositif Santé Active. Il s’agit d’un accompagnement personnalisé destiné à informer les assurés sur les bons comportements à adopter pour une meilleure hygiène de vie. C’est donc une démarche de prévention avant tout.

« De plus en plus d’employeurs proposent un bilan de santé et un suivi médical à leurs salariés, afin de lutter contre le surpoids ou le tabagisme par exemple », souligne Liliane Ropars, directrice de la caisse primaire d’assurance maladie de la Marne (notre photo). Pour prolonger cette démarche, la CPAM mettre en place d’ici à la fin de l’année un nouveau dispositif intitulé Santé Active.

Il s’agit d’une sorte de coaching réservé — c’est important à souligner — aux salariés en bonne santé. La CPAM s’inscrit donc dans une perspective de prévention d’éventuelles pathologies qui seraient aussi dommageables pour l’assuré que coûteuses pour la Sécurité sociale et pour son employeur. Le principe : rappeler quelques règles de bien vivre pour se maintenir en forme le plus longtemps possible.

3 ateliers

Un bilan personnel (basé sur un questionnaire concernant le mode de vie) précédera un travail d’information reposant sur l’accès à un site Internet, la fourniture d’une documentation, et surtout la participation à des ateliers thématiques sur le mal de dos, la nutrition et le mieux bouger.

Ces ateliers se dérouleront dans les locaux de la CPAM, mais pourront également avoir lieu dans l’entreprise en cas d’effectifs importants. Cette prestation est gratuite. A noter que la CPAM de la Marne ouvrira également deux boutiques Santé Active, l’une à son siège, l’autre au centre-ville de Reims.

7 commandements

Ce dispositif n’est pas un luxe à en croire l’état des lieux préoccupant en matière de santé publique dressé par Liliane Ropars : « On observe une évolution alarmante de l’épidémie d’obésité et de surpoids depuis dix ans. On assiste aussi à un doublement régulier du diabète, qui lui est lié. Sur les 1,3 milliard d’euros de dépenses de santé dans la Marne, 70 % sont liés à ce type de pathologies chroniques, qui entraînent aussi des complications cardio-vasculaires et des amputations. »

La directrice de la CPAM en profite pour énumérer les « sept commandements » qu’il faut observer pour rester en bonne santé : boire de l’alcool avec modération, ne pas fumer, faire de l’exercice, dormir 7 ou 8 heures par nuit, prendre ses repas régulièrement sans grignoter, maintenir un poids modéré et absorber un petit-déjeuner.

500 collaborateurs

Liliane Ropars rappelle que l’assurance maladie se tient à la disposition des 18 000 employeurs marnais qui lui sont affiliés pour toute question relative à la santé de leur personnel, à l’informatique ou à leur propre formation (etc.), même si elle confesse que l’institution qu’elle dirige peut encore s’améliorer en termes de délais d’instruction des dossiers et de clarté des courriers échangés.

La directrice a d’autant plus conscience de ces problèmes que la CPAM fonctionne elle-même comme une entreprise privée (chargée d’une mission de service public), avec ses 500 collaborateurs répartis sur quatre sites mais concentrés en majorité sur Reims, ses 450 000 assurés et ses 2 000 professionnels de santé partenaires.

En charge également de la maîtrise des dépenses de santé au niveau régional, Liliane Ropars décerne un satisfecit à la Champagne-Ardenne, puisque lesdites dépenses n’ont augmenté que de 1,9 % en 2011, alors que le plafond avait été fixé à 2,9 % sur le plan national.

A propos

Les employeurs intéressés par Santé Active peuvent prendre contact avec la sous-directrice de la CPAM de la Marne, Alice Berquet. Courriel : alice.berquet cpam-reims.cnamts.fr

Vous aimez cet article ?

Thématiques

CCI formation innovation / numérique Marne services / tertiaire