L’info éco dans la Marne

Grégory Pierson, artisan d’art créateur en marqueterie de paille

Professionnel passionné, Grégory Pierson réalise des pièces uniques, essentiellement des luminaires, en marqueterie de paille. Un savoir-faire traditionnel qui mérite d’être davantage connu du grand public.

Marnais depuis les années 1990, Grégory Pierson a travaillé dans plusieurs entreprises dans le secteur de la logistique puis comme responsable administratif des ventes et contrôleur de gestion.

« J’ai toujours eu de l’attirance pour le travail manuel. Et c’est par hasard que j’ai découvert la marqueterie de paille » précise Grégory qui décide de suivre des stages de formation à Paris chez Lison de Caunes, Maître d’art en marqueterie de paille.

En avril 2019, Grégory crée son auto-entreprise en tant qu’artisan d’art créateur en marqueterie de paille. Un métier d’art et un savoir-faire peu connus du grand public. « Je me suis spécialisé dans le luminaire (lampes, lustres). Ce sont toutes des pièces uniques ou en très petites séries, réalisées à la commande, sur mesure et personnalisables. C’est un marché de niche, haut de gamme ».

Grégory travaille à partir de paille de seigle venant de Bourgogne. Les brins peuvent être naturels ou teintés, avec un large éventail de couleurs. Le brillant de la paille, recouverte de silice naturellement, réfléchit la lumière et lui donne un rendu qui change en fonction de l’exposition. La marqueterie de paille nécessite peu d’outils : un plioir pour écraser la paille, un scalpel pour la couper, pinceau et colle. Toutes les matières sont exploitables (bois, cuir, métal, plastique…). Les accessoires des lampes sont du haut de gamme (laiton, fils recouverts de tissus, abat-jour sur mesure…).

Notre entrepreneur travaille depuis son atelier situé à Venteuil. En moyenne, 40 heures sont nécessaires pour réaliser une lampe de salon. « Ce métier d’art demande de la précision et de la patience  ».

Sa clientèle est composée de particuliers et de prescripteurs (architectes, décorateurs d’intérieur). « J’ai mis en place un site internet de qualité. Ma communication doit être cohérente avec le marché de niche que je représente. Je ne veux pas brader mes productions, ni dévaloriser mon travail ».

Grégory participe régulièrement à des salons professionnels autour des métiers d’art. Il a récemment participé au concours « Les Noëls de l’Art » à l’Opéra de Reims, destiné aux professionnels des métiers d’art de la région Grand Est. Il a remporté le 2e prix de la région Grand Est et le prix du public pour son lustre d’opéra. Une réalisation qui a nécessité 350 heures de travail !

Une belle récompense pour celui qui aime mettre des formes et couleurs modernes au service d’un savoir-faire ancien et traditionnel.

A propos

Pour en savoir plus : http://scorto.fr/

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires