L’info éco dans la Marne

Un baromètre pour suivre l’évolution professionnelle dans le Grand Est

L’Institut Ifop* à l’instar du réseau EVA** vient de publier le baromètre territorial de l’évolution professionnelle 2022. Cette étude met en exergue les principales tendances liées à la mobilité professionnelle au niveau national et régional, dont principalement dans le Grand Est.

Tenant compte des enjeux actuels en termes de mobilité professionnelle, cette étude pointe les différents enseignements visibles concernant l’évolution professionnelle et les nouvelles préoccupations qui se dessinent sur cette année 2022.

Ainsi, on peut noter 4 enseignements principaux :

1- L’évolution professionnelle est au cœur de la motivation des actifs
On dénombre 55% des salariés au niveau national et 51% dans le Grand Est ayant connu une évolution professionnelle ces 3 dernières années. Des chiffres très encourageants et en augmentation par rapport à l’année passée, qui s’expliquent par des motivations qui sont principalement liées au fait d’aspirer à un niveau de rémunération plus élevé (pour 28 %), mais aussi de se voir offrir davantage de responsabilités (pour 18 %), ou encore plus récemment la volonté d’avoir une meilleure qualité de vie au travail et de sécuriser sa situation professionnelle.

2- Une conjoncture économique qui joue un rôle clé dans la motivation des salariés au travail
Au croisement d’un contexte mondial bousculé, le baromètre démontre des marqueurs encourageants quant au niveau d’optimisme élevé des salariés du Grand Est, et un bon moral s’agissant de leur situation professionnelle dans les mois à venir. On dénombre 84 % de réponses positives à ce sujet. Ces deux dernières années de stagnation laissent place à des variables confiantes au regard de la conjoncture économique actuelle, notamment dans le Grand Est.

3- Une nouvelle tendance émergente
Ces changements et cette évolution professionnelle laissent place à de nouvelles tendances émergentes. On voit apparaître depuis peu une troisième motivation à l’envie d’évoluer professionnellement ; celle de profiter d’un meilleur équilibre entre l’emploi occupé et la qualité de vie. Notamment dans le Grand Est, cette tendance remporte 12% de citation, ce qui est plus élevé par rapport à la moyenne nationale. Qualité de vie au travail et bien-être sont devenus des leviers importants, ils sont au cœur des préoccupations salariales.

4- Des perspectives d’évolution professionnelle encourageantes
D’une volonté croissante d’évoluer, l’étude démontre que 63% des salariés dans le Grand Est, 65 % au niveau national, envisagent une évolution professionnelle au cours des 2 prochaines années. Des évolutions qui se caractérisent différemment selon les publics, 6 sur 10 aspirent à évoluer tout en restant dans le même secteur d’activité, tandis que d’autres désirent se reconvertir dans un autre domaine (17%) ou une fonction différente (4%) et 7% aimeraient créer leur propre activité.

*Institut d’études opinion et marketing en France et à l’International
**Réseau rassemblant les opérateurs du Conseil en évolution professionnelle dans 7 régions de France

Pour en savoir plus sur les résultats de l’étude réalisée par l’Ifop, consultez le Baromètre Territorial 2022 – Grand Est et le dossier de presse.

A propos

Du 10 au 21 octobre 2022, se tiendra la 3e édition de la Semaine de l’évolution professionnelle partout en France. Un évènement digital animé d’une centaine de webinaires, pilotés par les opérateurs régionaux du Conseil en évolution professionnelle et animés des experts. Au programme : des visioconférences, des rencontres et des échanges avec des professionnels du secteur.
Rendez-vous sur le site de la semaine de l’évolution professionnelle pour découvrir le programme.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

Conjoncture - études Création - reprise d’entreprise Prospective