L’info éco dans la Marne

Thèse Cifre : de la matière grise dans l’entreprise

La convention industrielle de formation par la recherche (plus connue sous son acronyme : Cifre) permet à n’importe quelle entreprise de bénéficier des services d’un doctorant pendant trois ans sur un projet de recherche. C’est-à-dire d’un chercheur en début de carrière qui prépare sa thèse en relation avec un laboratoire.

La Cifre est une union à trois — en tout bien tout honneur — qui concerne une entreprise, un laboratoire et un étudiant de haut niveau. Pendant trois ans, elle permet à une entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité, de mobiliser un jeune chercheur en début de carrière sur un projet de recherche relatif à un nouveau produit ou à un nouveau procédé par exemple.

Ce doctorant (ou thésard) est embauché soit en CDD, soit en CDI. Il est rémunéré comme un salarié normal, mais son employeur bénéficie à la fois d’une subvention annuelle et du crédit d’impôt recherche. Au total, le chercheur revient à un quart environ de son coût réel à l’entreprise.

Des entreprises satisfaites

Pas étonnant, donc, que cette formule séduise bon nombre de sociétés, même si la Champagne-Ardenne est à la traîne par rapport aux autres régions. François-Régis Lenoir (photo ci-dessous), de Puzzle Concept à Reims (prévention des risques psychosociaux), dit tout son intérêt pour la Cifre : « Nous avons utilisé cette possibilité pour accentuer nos liens avec la recherche et nous démarquer encore plus du marécage des consultants et autres conseillers. »

NeXXtep Technologies (géolocalisation, systèmes embarqués) et son gérant, Grégoire Vitry (photo ci-dessus) se réjouit aussi d’avoir embauché un doctorant Cifre pour réaliser des plans de transport complexes tout en maîtrisant les coûts. « En utilisant des problématiques combinatoires, il faudrait des milliards d’années pour calculer un plan de tournée, explique la start-up rémoise. La thèse a permis de développer une méthodologie approchée fondée sur des analogies avec la nature : les colonies de fourmis par exemple. Ces développements ont contribué à la croissance de l’entreprise, qui compte maintenant douze personnes. »

A propos

Pour tout renseignement sur la Cifre : Aude Jeuland, chargée de mission à Carinna (Recherche et Innovation en Champagne-Ardenne). Tél. : 03.26.85.85.46. Courriel : aude.jeuland carinna.fr

Vous aimez cet article ?

Thématiques

emploi / recrutement formation industrie innovation / numérique services / tertiaire

Photos

Commentaires