L’info éco dans la Marne

Parcs d’activités : une commission ad hoc à la CCI

Aménageur de parcs d’activités, la CCI de Reims et d’Epernay s’est tout naturellement dotée d’une commission consacrée à ces questions. Celle-ci est l’interlocutrice des associations d’entreprises implantées sur les ex-zones industrielles. Elle représente aussi la chambre au sein de différentes instances, comme Voies Navigables de France.

Six zones d’activités sont actuellement en projet ou en chantier autour de Reims sous l’égide de la CCI, pour un total de 460 hectares. « On a 30/35 ans devant nous », souligne Luc Mourot (notre photo), le responsable de la commission parcs d’activités infrastructures, qui réunit une douzaine d’élus consulaires. Le port Colbert (avec ses terrains annexes situés en zone Farman-Pompelle) fait aussi partie de ses attributions.

Le rôle de la commission est multiple : plancher sur les projets d’aménagement ; suivre les opérations en cours ; représenter la CCI auprès des associations et siéger dans différentes commissions, relatives aux documents d’urbanisme et aux voies navigables notamment.

A titre d’exemple, la commission participe à l’élaboration du plan de déplacement interentreprises sur Ecores (l’Ecoparc Reims-Sud). L’occasion de rappeler ici que la CCI a contribué au développement des sites Internet des associations des parcs d’activités et qu’elle finance actuellement à 50 % le poste de secrétaire. La commission milite aussi pour la modernisation du réseau fluvial dans l’Est de la France. « Il y a un potentiel transportable de 600 000 à 1 million de tonnes dans la région par l’entremise d’un groupement de quatre chargeurs », indique Luc Mourot.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

aménagement / foncier / immobilier CCI investissements Reims

Commentaires