L’info éco dans la Marne

Helen Barenton ou la passion de l’écriture

La Rémoise Helen Barenton s’est lancée dans l’écriture. Son terrain de prédilection : le thriller psychologique. Pour le plus grand plaisir des amateurs de sensations fortes.

Helen Barenton a toujours aimé lire et écrire depuis son plus jeune âge. « Je me souviens que j’écrivais des poèmes, des nouvelles ». C’est donc tout naturellement qu’elle s’est lancée dans l’écriture d’un livre. « J’ai toujours eu au fond de moi cette envie. Mais je ne savais pas exactement quelle direction prendre, quel sujet aborder  ». Petit à petit, tout s’est mis en place. « Un vrai travail intérieur, personnel  ».

Travaillant dans le domaine de la finance et maman de jeunes enfants, Helen consacre une partie de ses soirées à l’écriture. «  Je m’oblige à écrire tous les soirs. Cette discipline est essentielle pour ne pas perdre le fil de mon récit ».

Avant de procéder à la rédaction de son livre, notre auteure installe une trame solide, effectue de nombreuses recherches en amont pour coller au plus près de la réalité et de la véracité des faits, installe ses personnages. Mais elle se laisse guider également par son instinct au fur et à mesure de la construction de l’histoire. « Au final, je m’aperçois que j’ai emprunté des chemins non prévus à l’origine  ».

Helen écrit des thrillers psychologiques. Elle installe son intrigue dans des endroits qui lui sont familiers. Ses personnages sont inspirés de ceux qu’elle côtoie dans sa vie privée ou professionnelle. La trame de son récit trouve sa genèse dans un fait divers qu’elle détourne.

« L’écriture d’un livre me prend environ 6 mois. Et il faut compter autant pour la réécriture, les corrections  ». A ce jour, notre auteure a publié deux ouvrages : « Chemin de l’orme des bois » sorti en avril 2016 et « Kilomètre 113 sur l’Autoroute A4 » à la rentrée 2016. Deux histoires pour amateurs de suspens et de sensations fortes. « J’ai eu la chance de trouver assez rapidement un éditeur, Les Editions Hugues de Queyssac. Ce qui m’a valu une petite diffusion et une présence dans les librairies  ». Les retours, positifs, sont encourageants. « J’ai pu le constater lors de séances de dédicaces et de présence dans des salons professionnels ».

Récemment, Helen a obtenu le 3e Prix d’un concours de nouvelles organisé par l’ARACT. « La première fois que je participais à ce type de concours ».

En cours d’écriture de son troisième thriller, « une histoire de disparition », notre auteure aimerait se tourner à l’avenir vers un œuvre plus personnelle. « Il ne faut pas rester enfermée dans un seul genre. Au contraire, il faut explorer d’autres pistes  ». A suivre donc !

A propos

Retrouvez Helen Barenton sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/alineaupaysdesvermines/?fref=ts

Vous aimez cet article ?

Thématiques

Reims

Commentaires