L’info éco dans la Marne

Ensemble pour un Noël féérique à Epernay

L’association des commerçants d’Epernay, « Les Vitrines d’Epernay » a choisi d’organiser sur la période de Noël une animation fédératrice en installant en centre-ville un espace magique et féérique dédié à la famille. Elle est actuellement en recherche de financement et lance une campagne de financement participatif pour son Marché de Noël 2018.

Noël est un événement majeur tant au niveau culturel qu’économique. L’association « Les Vitrines d’Epernay » souhaite offrir un spectacle féérique, innovant, pour toutes générations, afin de rendre cette période de l’année plus festive, chaleureuse et joyeuse.

L’objectif est d’attirer petits et grands, habitants de la région et touristes, en proposant une expérience unique alliant :

  • Une manifestation intergénérationnelle, féérique et magique, en lien avec Noël, au centre-ville d’Epernay,
  • Un marché de producteurs locaux,
  • Une ambiance musicale en ville,
  • Une atmosphère de Noël (village d’automates, patinoire de plein-air, Bulle de l’Espace Gastronomique),
  • Une image dynamique, festive et accueillante en cœur de ville, avec une manifestation originale, unique dans la région nord-est.

L’édition 2017 a attiré plus de 40 000 visiteurs. Après une phase de concertation, le Conseil d’Administration des Vitrines d’Epernay a décidé de renouveler cet événement en 2018, en améliorant l’accueil de l’Espace Gastronomique et en proposant la privatisation du site aux entreprises pour leurs salariés.

Les Vitrines d’Epernay sont en recherche de financement et lancent une campagne de financement participatif. Elles ont déjà le soutien de la Ville d’Epernay et de la CCI de la Marne. Les partenaires privés sont les bienvenus. Cette collecte financière permettra l’organisation de l’événement et la concrétisation des animations complémentaires pour enrichir cette manifestation.

A propos

Pour en savoir plus et participer au financement : https://www.tudigo.co/don/ensemble-pour-un-noel-feerique-a-epernay

Vous aimez cet article ?

Commentaires