L’info éco dans la Marne

Des polars « Made in Champagne »

Rémois d’origine et passionné par les histoires, Vincent LAURENT s’est lancé dans l’écriture. Son premier roman a été édité en 2014. Un polar intitulé « Au Jeu du Chat et de la Souris ». Au menu : chantages, trahisons, complots.

Notre futur auteur a grandi à Reims. Son bac littéraire en poche, Vincent LAURENT poursuit ses études par un BTS Gestion des PME et une licence orientée assurance-banque. Depuis une dizaine d’années, il exerce le métier de conseiller en assurance pour des professionnels (artisans, commerçants, professions libérales). « Une activité riche de rencontres diverses et variées  ».

Mais derrière ce cadre en assurance se cache… un écrivain. « J’ai toujours eu la passion de l’écriture et de la lecture ». Une partie importante de son temps libre est consacrée à l’écriture. Son thème de prédilection : le polar, avec ses intrigues complexes. « En France, il existe un vraie culture policière, entretenue notamment par les nombreuses séries télévisées. Je suis donc très influencé par le polar  ».

Pour commencer, Vincent LAURENT s’est orienté vers un genre littéraire exigeant : les nouvelles. «  C’est un exercice très intéressant, mais difficile. Car il faut créer une ambiance et susciter l’intérêt du lecteur en peu de mots et de manière très synthétique. C’est aussi un bon travail de fond et d’imagination  ».

Compte tenu de son activité professionnelle, notre auteur se doit d’être organisé dans son emploi du temps. « Je me ménage des plages horaires. J’écris surtout tôt le matin ou tard le soir. Je suis aussi très cartésien. Avant de développer l’écriture, j’installe des bases solides  ».

Entre 2010 et 2014, il a écrit 15 nouvelles réunies dans un recueil illustré « Meurtre à l’affiche « , sorti en janvier 2015 chez Safée Editions. L’une d’elles, « L’enfer, c’est l’autre », a été primée par le 1er Prix de l’Association Encre Bleue. « Un 1er Prix obtenu parmi 65 autres candidats ».

Parallèlement à l’écriture de nouvelles, notre auteur s’est lancé dans un autre genre : le roman policier. «  Au jeu du chat et de la souris  », son premier polar, est sorti en juin 2014. « J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire. J’ai privilégié l’intrigue plutôt que le côté noir  ». Vincent n’a pas attendu trop longtemps pour le publier grâce aux Editions du petit pavé, une maison d’édition située dans le Maine-et-Loire, rencontrée lors de salons. « J’ai mis seulement 6 mois pour trouver mon éditeur. C’est toujours un moment fort et émouvant quand on reçoit les cartons avec les livres édités ».

Etre édité, c’est bien… mais c’est là aussi que tout commence. Vincent LAURENT fait des séances de dédicaces, donne des interviews et participe à des événements. Récemment, il était présent au Festival Interpol’Art à Reims. « En tant que Rémois d’origine, la Ville de Reims m’a contacté pour y participer. C’est un formidable tremplin pour exister au sein de la littérature champardennaise ».

Et les projets et idées d’écriture ne manquent pas. Actuellement, notre auteur travaille sur son deuxième roman. « Un mélange de polar et d’aventures qui se passe entre Nice et Monaco. Avec des personnages à la Tarantino  ». Un troisième roman est en réflexion. « Le squelette est prêt. Il y aura toujours une trame policière, mais avec un tournant vers le fantastique  ». De quoi nous mettre l’eau à la bouche….

A propos

Retrouvez Vincent LAURENT sur son site internet : http://www.vincentlaurent.com/

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires