L’info éco dans la Marne

Pâtisserie : osez L’Opéra !

Invitons tous ceux que l’expression “salon de thé” intimiderait ou rebuterait à pousser les portes de L’Opéra, cours Langlet à Reims. Vous y croiserez peut-être des petites mamies attablées dans un décor design, mais pas que.

« Nous attirons aussi bien des étudiants que des touristes ou des employés de bureau », souligne le maître de céans, Arnaud Lescarmontier. C’est pourquoi celui-ci dresse un bilan extrêmement positif de son activité après deux ans d’existence.
Arnaud, 28 ans, a un argument choc pour attirer la clientèle : sa science de la pâtisserie, un art qu’il a exercé notamment chez Alain Ducasse à Londres. Produits phares (à déguster sur place ou à emporter) : son paris-brest et sa tarte au citron meringuée. L’ex-chef pâtissier de La Briqueterie à Vinay aime à créer sans cesse de nouveaux produits et à y introduire des ingrédients exotiques comme le yuzu, un agrume japonais.

Privatisation possible

Mais L’Opéra, qui doit son nom au dessert éponyme et à la proximité de l’opéra, est aussi un lieu où l’on peut venir bruncher ou petit-déjeuner à des prix raisonnables. La carte est réduite car les produits sont frais, et laisse toujours le choix entre viande, poisson ou légumes. L’espace (20 places en salle, 20 en terrasse) est privatisable par une entreprise, qui peut aussi se faire livrer le petit-déjeuner ou commander un cocktail.
Mais rien ne remplacera le spectacle d’Arnaud Lescarmontier et de ses deux collègues préparant toutes leurs merveilles sucrées ou salées en direct, sous les yeux des gourmands/gourmets séduits par cette boutique originale.

Frédéric Marais

Vous aimez cet article ?

Commentaires