L’info éco dans la Marne

NIOFAR Communication ou la communication par l’objet

Après un riche parcours professionnel dans le domaine de la communication et du marketing, la Rémoise Sophie Guyot s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale en créant NIOFAR Communication, spécialisée dans l’objet et le textile publicitaire.

Sophie Guyot possède une formation en communication et actions publicitaires obtenue à Paris.

Revenue à Reims, elle a exercé son métier pendant 30 ans dans des secteurs aussi variés que la presse, la radio, les agences conseils en communication ainsi que dans une agence spécialisée dans les objets et textiles publicitaires. «  J’ai adoré travailler dans la recherche de goodies, car jamais une demande n’est identique. Il faut à chaque fois trouver le bon produit avec la bonne technique de marquage. La méthode est toujours différente ».

Possédant une bonne maîtrise de ce domaine et un solide réseau, Sophie décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Après avoir suivi l’atelier « Etes-vous prêt à vous lancer » et le stage « 5 Jours pour Entreprendre » à la CCI de la Marne, elle crée le 8 mars 2019 sa propre société baptisée NIOFAR Communication.

« NIOFAR signifie ensemble, dans un dialecte africain. A travers ce mot, je veux faire passer le message suivant : Ensemble communiquons, Ensemble réfléchissons, Ensemble créons vos outils » précise Sophie.

NIOFAR Communication est spécialisée dans l’objet, le cadeau d’affaires et le textile publicitaire, à destination des PME/PMI, collectivités et associations. Sophie travaille avec de nombreux fournisseurs. « Je cherche les produits qui conviennent le mieux en fonction de la demande du client et de son budget. Je lui propose ensuite une sélection de plusieurs références, de différentes couleurs et techniques de marquages. Je m’interdis de choisir pour lui  ».

Une fois le tout finalisé, notre entrepreneure s’occupe de l’exécution du marquage sur les objets (« mes fournisseurs ont leur propre atelier de marquage  ») ou le textile (« je travaille avec un atelier de sérigraphie et un atelier de broderie »). Il faut compter un délai de 2 à 3 semaines après l’accord du « bon à tirer ».

Les débuts de la jeune entreprise sont prometteurs. «  J’avais déjà mon réseau. Mais il faut toujours prospecter, aller au-devant du client  ».

La communication par l’objet véhicule l’image et les couleurs d’une entreprise. « Cela nécessite une bonne écoute, d’être force de proposition et réactif et aussi beaucoup de recherches pour satisfaire au mieux les demandes des clients  » précise Sophie pour qui travailler dans l’objet n’est jamais travailler de la même manière.

A propos

NIOFAR Communication - TEL. 03 26 09 95 70

Vous aimez cet article ?

Commentaires