L’info éco dans la Marne

La Lunetterie Champenoise vous fait voir plus loin

Créée début 2016 par deux jeunes Rémois, Jean-Philippe Chiltz et Johann Bourel, La Lunetterie Champenoise est un magasin d’optique indépendant. Mais pas seulement… Atypique, c’est aussi un lieu d’échange, de partage et un lieu d’exposition.

La Lunetterie Champenoise, c’est aussi l’histoire d’une amitié entre deux jeunes hommes qui se connaissent depuis une quinzaine d’années, Jean-Philippe Chiltz et Johann Bourel.

Tous les deux originaires de Reims, ils ont suivi des parcours différents. Johann est opticien-lunettier, avec une spécialisation de visagiste. Après trois ans chez un opticien à Reims, il part en région parisienne «  pour sortir de Reims, voir autre chose  ». Avant de revenir dans la Cité des Sacres et diriger une agence d’optique. De son côté, Jean-Philippe est plutôt un spécialiste de la communication et de l’événementiel. Comme son ami, il est revenu à Reims après avoir exercé son activité professionnelle dans différentes régions en France.

Très complémentaires, ils décident de créer ensemble un magasin d’optique atypique, différent des enseignes traditionnelles. «  Nous voulons casser les codes, bousculer les conventions, recréer une relation de proximité et de confiance et surtout permettre à chacun de trouver sa mode  ».

Johann et Jean-Philippe ont passé trois ans à montrer leur projet. «  Le temps de développer l’identité de l’entreprise, d’affiner le choix des collections, de trouver des partenaires en privilégiant au maximum des sociétés locales ».

Dans une rue historique du centre de Reims, la rue du Tambour, La Lunetterie Champenoise a ouvert début 2016. Johann et Jean-Philippe en sont les créateurs et co-gérants. Un magasin d’optique où la décoration soignée et l’ameublement ont aussi toute leur importance. Un espace dédié à la présentation des montures jouxte l’atelier de finition.

« Nous privilégions les savoir-faire locaux et français, dans la mesure du possible  ». Les montures, « des collections exclusives sur les bassins rémois et sparnacien, toujours en petites quantités et en édition limitée  », sont à majorité « Made in France » (voire japonaises pour celles qui requièrent une technologie spéciale). Pour les verres, le partenaire retenu est Novacel à Château-Thierry. « Une entreprise qui partage les mêmes valeurs que les nôtres. Le souci de la satisfaction du client final  ».

La Lunetterie Champenoise s’attache avant tout à répondre aux attentes et besoins de ses clients, mais surtout à mettre en avant leur individualité, à affirmer leur caractère. « Nous prenons le temps de discuter avec le client, sans être intrusif. Les lunettes sont un moyen d’expression. Elles peuvent soit être une protection ou au contraire affirmer une personnalité  ». Dans tous les cas, une monture doit être portable, esthétique et pratique. Johann, spécialisée dans le visagisme, apporte un réel plus. « Face à la concurrence, il est important de se spécialiser  ».

Quant aux prix de cette optique sur-mesure, ils sont raisonnables. «  Nous voulons montrer que l’on peut proposer du Made in France à prix doux  ». Et cela passe, entre autres, par une gestion rigoureuse des dépenses, une absence de sur-stocks, une sélection précise et raisonnée des collections…

Magasin d’optique certes… Mais La Lunetterie Champenoise est aussi un lieu d’échange, d’animation et d’exposition pour des artistes locaux. Des petits événements y ont lieu régulièrement pour renouer avec cette tradition de proximité, de convivialité.

La clientèle provient essentiellement du bouche à oreille et des réseaux sociaux. « Notre souhait est de montrer au public que l’on peut faire de l’optique de qualité sans pratiquer des prix prohibitifs, tout en étant dans une relation de confiance, de proximité et d’écoute  » soulignent nos co-gérants qui privilégient le travail dans la durée plutôt que dans l’instant présent.

« Nous sommes dans une démarche raisonnée et raisonnable. Nous donnons le temps à notre entreprise de grandir et de développer sa clientèle  ».

Quant aux projets d’avenir, Johann et Jean-Philippe n’en manquent pas. Toujours en apportant une autre vision de l’optique aux porteurs de lunettes. « Développer la partie événementielle, élaborer des partenariats avec des opticiens rémois. En tous les cas, mettre nos connaissances au profit des autres  ».

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires