L’info éco dans la Marne

La CCIRE : véritable « coach » des créateurs

Amis de longue date, Aymeric Meyer et Jean-Luc Haudcoeur créent ensemble HM Prim’, société de prestation de services viticoles basée à Reims, en mai 2010. C’est après un an de maturation que le projet a vu le jour grâce, notamment, à l’accompagnement de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Reims et d’Epernay comme ils nous l’expliquent : « La conseillère en création de la CCI a joué un rôle "d’organisatrice" dans notre réflexion, car nous sommes arrivés avec plein d’idées d’entreprises. Elle nous a aussi aidés à bien ficeler notre projet pour ne pas nous tromper dans les démarches. »

Messieurs Haudcoeur et Meyer ont ainsi rencontré 5 ou 6 fois la conseillère qui leur a permis d’orienter leur projet initial – qui était quoi qu’il en soit de créer ensemble – vers la spécialité d’Aymeric Meyer, titulaire d’un BPREA viticole à Avize et ouvrier viticole depuis 4 ans, et de jouer la complémentarité avec Jean-Luc Haudcoeur qui a une formation agricole et une expérience de gestionnaire. Au chômage, Jean-Luc Haudcoeur a ainsi été dirigé vers l’Afpa – membre du réseau CREAREIMS comme la CCIRE - pour se former à la gestion d’entreprise, formation sur laquelle il témoigne : « Nous avons pu préparer notre business plan et rédiger nos statuts, sur lesquels à chaque fois nous avons sollicité, pour avis, la conseillère de la CCI. »

Avec le recul, l’orientation que leur a fait prendre la CCIRE est la bonne, car les deux associés – et leur banquier - s’y retrouvent : « Par attachement pour la région et car le terroir nous tient à cœur, nous avons créé HM Prim’. Nous commençons à nous faire un réseau et notre banquier est heureusement surpris de la rentabilité de notre activité. Maintenant nous espérons doubler ou tripler notre clientèle, tout en garantissant la qualité du travail. »

Jean-Luc HAUDECOEUR et Aymeric MEYER
8 rue Arlette Rémia 51100 REIMS
03 26 84 73 95

Vous aimez cet article ?

Thématiques

création / reprise Reims services / tertiaire

Photos

Commentaires