L’info éco dans la Marne

L’Atelier de Reliure redonne vie et beauté à vos ouvrages

Situé à proximité du centre-ville de Reims, l’Atelier de reliure de Céline Facqueur restaure tous types de reliures pour redonner vie, protéger, conserver et mettre en valeur les livres.

La Rémoise Céline Facqueur est titulaire d’un CAP reliure et d’un diplôme des Métiers d’Art obtenu à l’Ecole Supérieure Estienne à Paris. Pendant ses années d’études, elle a effectué de nombreux stages dans des établissements publics comme les Archives Nationales et la Bibliothèque de l’Arsenal et également dans des ateliers privés.

Devenue artisan relieur, elle installe son atelier à son domicile rémois, avant une interruption pour séjour à l’étranger. « A mon retour à Reims, j’ai rouvert mon atelier. Mais je souhaitais m’agrandir, avoir pignon sur rue et toucher une clientèle plus large ».

L’opportunité s’est présentée en septembre 2016 : un local situé à proximité du centre-ville de Reims, dans la rue du Barbâtre. «  Un emplacement intéressant qui correspondait tout à fait à ce que je cherchais ».

Dans son atelier de reliure, notre auto-entrepreneure réalise tous types de reliures pour redonner vie et protéger les livres. Et peu importe l’âge de ceux-ci. «  Bien sûr, j’interviens beaucoup sur des livres anciens dont il faut restaurer la reliure. Mais je peux également réaliser une reliure pour des ouvrages récents, des livres d’or, des albums photos… ».

Une soixantaine d’opérations en moyenne sont nécessaires pour faire une reliure : débrochage, nettoyage, mise sous presse, couture, pose d’un carton, remise sous presse, préparation du dos pose des tranches de fil à la main ou mécanique, réalisation de la couverture en cuir ou pleine toile, titrage, finissures.

«  En fonction de l’état du livre et de ce que demande le client, reliure ordinaire, soignée ou de luxe, je passe plus ou moins de temps sur l’ensemble des opérations ».

La clientèle de Céline est surtout composée de bibliophiles et de particuliers qui souhaitent protéger et restaurer des livres auxquels ils tiennent particulièrement. « Je travaille aussi avec des mairies pour la reliure de leurs registres d’état civil et de délibérations, ainsi qu’avec des bibliothèques ».

Pour susciter des vocations et faire découvrir son métier, Céline propose des stages de reliure et d’initiation à la dorure ainsi que des cours. « Dans ce dernier cas, les personnes travaillent sur leurs propres ouvrages et à leur rythme, avec les conseils et le matériel d’un professionnel ».

Dynamique et passionnée par son métier, notre auto-entrepreneure souhaite s’ouvrir au monde de l’entreprise. Elle travaille régulièrement pour une entreprise châlonnaise qui fait relier chaque année son registre de délibérations. « J’aimerais toucher davantage les entreprises. D’après une loi de 2011, celles-ci, comme les mairies, sont tenues de faire relier leurs registres de délibérations  ».

A propos

Le site internet de l’Atelier de Reliure : http://www.atelier-reliure.com

Vous aimez cet article ?

Commentaires