L’info éco dans la Marne

Concours “J’ai une idée” et ”500 000 et moi” : les jeunes entrepreneurs rémois en haut de l’affiche

Les idées bouillonnent, et les créateurs ou porteurs de projets montrent qu’ils sont capables de franchir le pas. La remise de prix aux lauréats des deux concours régionaux — “J’ai une idée” et ”500 000 et moi” — orchestrés par les CCI de Champagne-Ardenne, a témoigné de ce dynamisme entrepreneurial. Des Rémois s’y sont illustrés.

Tout le monde connaît le principe d’Interflora, cette marque blanche qui permet de commander un bouquet de fleurs en passant par une plate-forme centralisatrice et de le faire réaliser et livrer par le fleuriste du quartier. En créant Fedloc.com, le Rémois Billal Medroub a décidé d’appliquer peu ou prou ce système aux entreprises indépendantes du secteur de la location de matériel de bricolage, jardinage et BTP. Son objectif est d’en fédérer un maximum et de donner ainsi à ces TPE et PME — qu’il appelle les TPME — davantage de visibilité et de possibilités de développer leur business via les nouveaux canaux de communication et de merchandising.
Selon lui, pour lutter contre les géants du secteur, ces entreprises ont des atouts, à commencer par des tarifs de location compétitifs. « La location à petit prix » est d’ailleurs le slogan de Fedloc.com, dont la plate-forme est en cours de développement. Elle accueillera les catalogues des TPME partenaires et proposera des services complémentaires. « Nous sommes en train de créer notre réseau de partenaires, des professionnels décidés à rejoindre la bannière unique que nous avons conçue pour les aider à progresser dans leur activité. Notre commissionnement ne porte que sur le montant des affaires que nous leur apportons », expose Billal Madroub. C’est lors d’un cursus suivi à RMS en 2011 (Mastère spécialisé Business Development), que ce jeune Rémois de 31 ans, actuellement ingénieur commercial chez NextiraOne, a eu l’idée et l’opportunité de travailler sur ce concept. Diplômé de l’AFTI (maîtrise Administrateur systèmes et réseaux, exploitant réseaux d’entreprises), il a un temps travaillé dans le Grand Est et en région parisienne avant de revenir s’installer dans la Marne.

Coup de projecteur

Bien lui en a pris puisqu’il a pu être accompagné dans son projet par la CCI. Et, en s’inscrivant au concours régional “J’ai une idée’ — lancé il y a trois ans dans le cadre de l’opération “Génération Entreprendre” —, il a pu remporter le 1er prix dans la catégorie “Idée et envie d’entreprendre”. Francis Paillard, président de la CRMA, a remis un joli chèque de 1 500 euros à Billal Medroub (notre photo) lors d’une cérémonie organisée à la CCI de Châlons-en-Champagne le 12 décembre. Au-delà de ce coup de pouce financier, le porteur de projet se réjouit de « la reconnaissance accordée à son initiative par un jury d’experts » et de « la notoriété engrangée par Fedloc.com » en participant à cette opération bien médiatisée. Parmi les 162 créateurs champardennais ayant concouru cette année, d’autres jeunes ont, comme lui, été placés sous les projecteurs. C’est le cas d’une autre ressortissante de la CCI de Reims et d’Epernay, Laetitia Doucet, lauréate, dans la catégorie “Création d’entreprise”. Fondatrice de Princess Boudoir, un concept love store chic, la jeune femme commercialise à Reims de la lingerie fine et rétro, des huiles de massage, des crèmes et poudres gourmandes, des bougies parfumées, des ouvrages et jeux pour le couple, des objets sensuels… Classée en 3e position, elle remporte un chèque de 1 000 euros. Elle avait déjà été honorée cette année par un prix Talents de femmes.

Les élus des CCI de Champagne-Ardenne ont profité de cette occasion pour remettre ce même jour des distinctions aux lauréats champardennais de l’opération initiée par les chambres de commerce et d’industrie sur le plan national, et intitulée “500 000 et moi”. Deux jeunes étudiants rémois (en Master Communication, Relations publiques et Sport, à l’URCA), Christophe Delarme et Fabien Machicote, associés dans la création de Delma Events, ont reçu leur récompense des mains de Jean-Paul Pageau, président de la CCIRE (photo ci-dessous). Leur entreprise, lancée en avril dernier, est une société d’événementiels sportifs à Reims. S’adressant essentiellement aux associations et aux collectivités, elle a trois activités principales : l’organisation et la création d’événements sportifs, la communication sportive au travers de divers supports et la recherche de financements pour ses clients. Voir leur présentation sur : http://www.500000etmoi.fr/projet/delma-events. Parmi les 24 créateurs-repreneurs de Champagne-Ardenne ayant réalisé des portraits vidéos pour faire connaître leur projet entrepreneurial via internet et les réseaux sociaux, quatre sont sortis du lot. Ils continuent donc de faire le buzz…

Vous aimez cet article ?

Thématiques

CCI création / reprise Région

Commentaires