L’info éco dans la Marne

Reims plus pauvre que la moyenne nationale

Avec un taux de pauvreté de 20 %, Reims apparaît plus pauvre que la moyenne. Ce taux atteint en effet 15 % en France. La ville des sacres compte ainsi plus de 15 000 ménages vivant sous le seuil de pauvreté. C’est ce qui ressort d’une estimation effectuée par le bureau d’études Compas en extrapolant les chiffres de l’Insee.

Le bureau d’études Compas a passé au crible les cent plus grandes villes de France (plus de 50 000 habitants). Verdict : la moins bien lotie est Roubaix, avec un taux de pauvreté qui culmine à 46 %, et la plus riche est… Neuilly-sur-Seine, avec un taux de 7 %. La moyenne en France métropolitaine s’établit à 15 %.

Avec un taux de pauvreté de 20 %, Reims apparaît donc comme une ville moins riche que la moyenne. Elle se consolera peut-être en constatant que la seule autre ville de Champagne-Ardenne figurant au classement, en l’occurrence Troyes, affiche un taux de 26 %.

Même si elle demande à être affinée, comme le reconnaissent ses auteurs, l’étude révèle un fait qui semble incontestable : la pauvreté se concentre dans les villes les plus importantes du pays. Elles rassemblent un tiers des ménages pauvres alors qu’elles ne regroupent qu’un cinquième de la population française.

Voir l’étude complète

A propos

Le taux de pauvreté est estimé à 60 % du revenu médian. Il s’agit du pourcentage de ménages qui perçoivent moins de 60 % du revenu médian national, pour lequel la moitié de la population dispose de ressources supérieures et l’autre moitié de ressources inférieures.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

conjoncture / études / statistiques Reims

Documents

villes-pauvres.pdf

PDF - 474.8 ko

Commentaires