L’info éco dans la Marne

Radiographie d’un poids lourd régional : les services de l’automobile

9 000 salariés dans 1 500 établissements : c’est, en arrondissant au chiffre supérieur, ce que pèse le secteur du commerce et de la réparation automobile en Champagne-Ardenne. Il représente 3 % des salariés du secteur privé dans notre région contre 2,5 % au niveau national.

Les 1 479 établissements employeurs de la branche des services de l’automobile (vente, location, entretien, contrôle technique, apprentissage de la conduite) représentent 5 % de l’ensemble des établissements employeurs privés de la région, contre 4,1 % dans l’ensemble du pays.

La réalité apparaît cependant un peu plus contrastée. Si la croissance de l’emploi dans le domaine de l’entretien automobile est plus marquée en Champagne-Ardenne que dans le reste de la France, en revanche l’emploi dans le commerce automobile décroît plus rapidement qu’au niveau national.

Un secteur très masculin

On observera aussi que plus de 57 % des emplois de la filières sont occupés par des ouvriers, que seulement un emploi sur dix est occupé par une femme, que le non-salariat et l’apprentissage sont très présents, et qu’enfin un tiers des artisans, commerçants et chefs d’entreprise ont plus de 50 ans (contre moins d’un cinquième toutes catégories confondues).

Télécharger l’étude sur le site de la CCI Champagne-Ardenne ou en cliquant sur ce lien

A propos

L’apprentissage, voie royale pour l’emploi ? Cela semble être le cas dans les métiers de la réparation automobile, puisque 84,1 % des ex-apprentis travaillent ou poursuivent une formation, contre 79,6 % des apprentis toutes spécialités confondues. Les apprentis de la réparation automobile sont toutefois plus nombreux à bifurquer vers d’autres métiers que ceux formés dans d’autres spécialités.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

CCI commerce conjoncture / études / statistiques emploi / recrutement Région services / tertiaire

Commentaires