L’info éco dans la Marne

« Made in China » par Feng Hatat, photographe Rémoise

A l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine, l’artiste rémoise Feng Hatat présente au Palais du Tau à Reims, du 14 octobre au 30 novembre 2014, une sélection de photographies réalisées lors de plusieurs voyages à Jingdezhen, capitale de la porcelaine.

Originaire de la province du Hubei en Chine, Feng Hatat est diplômée en économie et gestion. Elle vit maintenant à Reims où elle a découvert la photographie aux côtés de son mari, le photographe Alain Hatat.

Photographe professionnelle depuis 2005, elle a fondé avec son mari l’agence Rêve-Ville, spécialisée dans les reportages photos (paysages, spectacles, portraits…). Sa richesse et son originalité viennent de sa double culture, chinoise et française. Deux cultures aux antipodes l’une de l’autre. Des contradictions qu’il lui faut savoir gérer.

Passionnée, curieuse, ses préférences photographiques vont vers le reportage, l’illustration et la création. Feng Hatat aime raconter des histoires, mettre en scène ses personnages, surtout les enfants. Elle expérimente toujours de nouveaux angles.

Elle observe discrètement, prend son temps, puis enregistre avec son appareil.
La photographie est aussi l’occasion pour Feng de faire des rencontres humaines chaleureuses et riches. Elle expose aussi bien en France qu’à l’étranger, notamment dans son pays natal, la Chine où elle a présenté ses travaux photographiques lors d’une exposition « La France que je connais  » avec le réseau des Alliances Françaises en Chine.

La CCI Reims-Epernay a accueilli également Feng Hatat en 2009 pour « Redevenir Vit’Halles » : 70 œuvres en noir et blanc autour des commerçants du quartier du Boulingrin.

Sa prochaine exposition « Made in China  » aura lieu au Palais du Tau à Reims, du 14 octobre au 30 novembre 2014, dans le cadre du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine. A noter que le mot « China » signifie en anglais « Chine » et « porcelaine ».

Notre artiste exposera une cinquantaine de photographies en noir et blanc et couleurs, prises à Jingdezhen, capitale chinoise de la porcelaine (ateliers familiaux, processus de fabrication de la porcelaine…).

A travers ces photos, c’est surtout un travail de mémoire et d’archives que souhaite faire Feng Hatat. Ces ateliers de porcelaine, pour la majorité familiaux et héritiers d’un savoir-faire séculaire et profondément ancrés dans la culturelle traditionnelle, sont selon elle en voie de disparition. En cause, le développement économique chinois. Il est donc que nécessaire de protéger et de partager ce patrimoine.

L’exposition « Made in China » montrera, en complément des photographies de Feng Hatat, des porcelaines chinoises anciennes en provenance du Musée des Beaux-Arts de Reims. Une façon de faire connaître au public français la finesse et la beauté de ces porcelaines.

A propos

Crédit photos : www.alainhatat.fr

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires