L’info éco dans la Marne

Hommage à un commerçant rémois atypique : Thierry BESTAM

Un bouquiniste, bien loin des diktats commerciaux de notre époque, privilégiant les rencontres, l’écoute, le conseil. Tel était Thierry BESTAM, un commerçant touchant, très apprécié de ses clients.

Son apparence, tout en muscles, faisant plutôt penser à un garde du corps. Rien d’étonnant pour ce vice-champion du monde de culturisme. Mais Thierry Bestam, bouquiniste à Reims, était avant tout un homme attachant, avec un vrai sens de l’accueil et de la politesse.

Sa petite boutique de 3 mètres de large, véritable caverne d’Ali Baba riche de 15 000 ouvrages, était accueillante, réconfortante. S’y croisaient aussi bien médecins, enseignants, avocats, dentistes que des étudiants, retraités, musiciens, historiens et autres. Tous venaient pour la qualité et la rareté de ses livres, mais aussi pour y trouver du réconfort, de la chaleur humaine.

C’est avec bonne humeur, un rien blagueur, qu’il orientait et conseillait ses clients, avec toujours le souci du relationnel.

Son commerce était fragilisé par la forte concurrence de la vente par Internet. Mais il a jusqu’au bout privilégié la richesse des rencontres, l’écoute, l’entraide, à la prospérité commerciale.

Toujours prêt à rendre service et généreux, il n’hésitait pas à pratiquer des remises à des étudiants ou à offrir une bande dessinée à des enfants.

Thierry Bestam nous a quitté le 29 janvier 2014. Ses clients n’oublieront pas ses qualités humaines.

Tous nos remerciements à Daniel Tant. Son texte sur Thierry Bestam, qui a servi à écrire cet article, est accessible en pièce jointe.

Crédit photo : l’Union.

Vous aimez cet article ?

Documents

Thierry BESTAM Par Daniel TANT

PDF - 123.7 ko

Commentaires