L’info éco dans la Marne

Deux nouveaux ouvrages signés Michel JOLYOT

Photographe rémois bien connu, Michel Jolyot sort ce mardi 4 novembre deux nouveaux ouvrages consacrés à un monde qu’il connait bien : le champagne.

D’origine auboise, Michel Jolyot découvre la photographie lors d’un premier voyage aux Etats-Unis en 1979. Il y retourne en 1980 muni d’un Rollei 35s et photographie, entre autres, John Lennon devant son studio d’enregistrement… Trois double pages dans le magazine Rock&Folk à la mort de l’ex-Beatle : ce seront ses premières publications et un déclic déterminant.

Suivront d’autres voyages aux Etats-Unis, au Japon et dans les capitales européennes.

De retour à Reims en 1984, il entreprend ses premiers contacts avec un monde si proche, mais qu’il connaît mal : celui de la Champagne et du Champagne. Et c’est parti pour quinze ans de reportages pour les Maisons de Champagne, les Coopératives et les vignerons. Mais aussi pour l’industrie, les collectivités, la constitution d’une photothèque et quelques expositions.

C’est en 2000 que paraît l’édition de son premier livre «  Horizons de Champagne ». S’ensuivent l’édition de 15 livres (dont « Cathédrale Notre-Dame de Reims » et « Traces de la Guerre 14-18 dans la Marne  » en 2013) , de nombreux reportages à travers la Champagne, dans les régions de France et à l’étranger.

Ce 4 novembre 2014, ce sont deux nouveaux livres qui sortent en librairie :

  • «  Avenue de Champagne – Epernay  », avec une préface de Pierre Arditi. C’est l’un des trois sites témoins de la candidature « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne » au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Une première partie consacrée à l’histoire, avec documents anciens. Suivie de photographies actuelles sur l’architecture, les jardins, les caves. Puis les moments de festivités et d’effervescence (Habits de Lumières).
  • «  Caves de Champagne  », avec une préface de Jean-Luc Barbier, directeur général du CIVC. Une plongée dans les entrailles de la Champagne, avec ses escaliers, galeries, crayères, caveaux, oenothèques, bouteilles sur lattes et sur pupitres, étonnants graffitis… : 85 caves, les grandes maisons, les coopératives, quelques vignerons.

Deux nouveaux ouvrages qui ne manqueront pas de trouver leur public.

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires