L’info éco dans la Marne

Créer au féminin s’initie au basket

La réunion d’octobre de Créer au féminin a été placée sous le signe du sport, et plus exactement du basket. Une manière de montrer que les valeurs de l’entreprise et celles du sport ont des points communs.

C’est au complexe René Tys à Reims que s’est tenue dans la soirée du 17 octobre 2014 la réunion mensuelle du réseau Créer au féminin, à l’occasion du match Reims Basket Féminin contre Cavigal Nice Basket 06.

50 participants (et oui, pour la première fois, des hommes étaient invités à la réunion !) étaient présents à cette rencontre qui avait pour but de mettre en avant les valeurs communes du sport et de l’entreprise : persévérance, anticipation, stratégie, prise de risque, performance, management, choix de vie…

Après l’excellent accueil par le Reims Basket Féminin (RBF) à René Tys, place au discours du Président du RBF, Bernard Eibel, et à son Manager Général, Philippe Sauret, et à la présentation des joueuses. Celles-ci s’entraînent 2 fois par jour. En plus de leur travail ou de leurs études (l’une d’elles est interne à l’hôpital). Un esprit très famille règne sur cette équipe, dont l’entraîneuse est la seule femme entraîneur en ligue 2.

Puis les participants ont assisté au match proprement dit, qui a tourné en faveur des Niçoises : 61 contre 59 pour le Reims Basket Féminin. Un score très très serré. Les invités de Créer au féminin étaient enchantés par la découverte du basket féminin et se sont pris au jeu en encourageant l’équipe jusqu’à la dernière seconde.

Une rencontre après le match a permis aux personnes présentes de mieux se connaître, et d’échanger avec les joueuses, dans une ambiance décontractée et conviviale.

Et pour pimenter la soirée, un concours de pronostics était organisé. Les participants devant donner leur pronostic au moment de leur inscription à la soirée. Et le gagnant est… Jean-Paul BRANDON de la société Bouchons Sibel, qui a gagné un ballon dédicacé par les joueuses.

Tous les participants ont été ravis de cette soirée au format un peu inhabituel.

A noter que la Ville de Reims souhaite fortement promouvoir le sport au féminin, que ce soit du basket ou du football. Car le sport féminin a encore bien du mal à être visible.

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires