L’info éco dans la Marne

Champagne-Ardenne : recul démographique confirmé

La Champagne-Ardenne a perdu 3 000 habitants entre 2006 et 2010, selon les dernières statistiques de l’Insee. Le solde naturel positif (plus de naissances que de décès) ne parvient pas à compenser le solde migratoires négatif (plus de départs que d’arrivées).

La Champagne-Ardenne a atteint son pic démographique en 1990. Depuis, sa population ne cesse de décliner. Au rythme de 0,05 % en moyenne par an entre 2006 et 2010. On recensait 1 335 923 habitants dans la région au 1er janvier 2010. A l’inverse, la population française croît de 0,56 % par an depuis 2006.

Cause de la décroissance démographique champardennaise : le déficit des arrivées sur les départs. On quitte davantage la région qu’on ne la rejoint. Deux chiffres : le solde naturel (naissances/décès) est de +0,29 % en moyenne annuelle entre 2006 et 2010, quand le solde global atteint -0,34 %. Ce déséquilibre s’observe depuis le milieu des années 1990.

Département par département, seule l’Aube gagne des habitants (c’est d’ailleurs la seule à afficher un solde migratoire positif), les Ardennes et la Haute-Marne en perdent (la Haute-Marne est même le département métropolitain qui en perd le plus). La Marne est stable, à 565 000 habitants.

Les villes les plus peuplées (chiffres arrondis) sont :

  1. Reims : 180 000 habitants
  2. Troyes : 60 000 habitants
  3. Charleville-Mézières : 50 000 habitants
  4. Châlons-en-Champagne : 45 000 habitants
  5. Saint-Dizier : 26 500 habitants
  6. Epernay : 24 000 habitants
  7. Chaumont : 23 000 habitants
  8. Sedan : 18 500 habitants

Lire le communiqué de presse sur le site de l’Insee ou le télécharger en cliquant ci-dessous :
Télécharger le communiqué de presse

A propos

Une population atomisée, c’est ce qui caractérise la Champagne-Ardenne. La région regroupe en effet 2,1 % des habitants du pays, mais 5,3 % des communes de France. La taille moyenne des communes champardennaises est inférieure de près des deux tiers à la moyenne nationale : 684 habitants contre 1 760 habitants. En Champagne-Ardenne, 58 % des communes comptent moins de 250 habitants.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

conjoncture / études / statistiques Région

Documents

inseepopulationc-a2006_2010.pdf

PDF - 322.6 ko

Commentaires