L’info éco dans la Marne

Bilan économique 2012 en Champagne-Ardenne : morosité, quand tu nous tiens

« Une année morose » : le diagnostic posé par l’Insee en Champagne-Ardenne est sans appel. Le bilan 2012 est négatif, avec une hausse du chômage et des défaillances d’entreprises, une baisse de la création d’entreprise, de la construction et des transports. La Direccte indique que 2013 n’a pas démarré sous de meilleurs auspices.

Comme tous les ans, l’Insee Champagne-Ardenne passe en revue les principaux indicateurs économiques de l’année écoulée. Dans un contexte de ralentissement mondial et de stagnation nationale, on ne sera pas surpris d’apprendre que notre région n’a pas spécialement tiré son épingle du jeu. Voici ce que l’on retiendra de l’exercice 2012 :

  • Une hausse du chômage : +1,1 % par rapport à 2011, soit 11,2 % de la population active sans emploi, un niveau jamais atteint depuis 1997. La Champagne-Ardenne est la 6e région la plus affectée par le chômage (taux en France métropolitaine : 10,2 %).
  • Un repli de l’emploi industriel et tertiaire. L’industrie a perdu 3,3 % de ses effectifs, et les services, 2,3 % des leurs, ce qui constitue pour le tertiaire marchand un renversement de tendance.
  • Une baisse de l’intérim : -15 %, contre -10 % au niveau national.
  • Une baisse de la création d’entreprise, pour la deuxième année consécutive : -2,4 % contre +0,2 % au niveau national. La hausse des créations d’auto-entreprises (+2 %) ne compense pas la baisse de celles des sociétés (-7,5 %) et des autres entreprises individuelles (-10,2 %).
  • Une augmentation des défaillances : +12 % contre +2,5 % au niveau national. Dans la Marne, c’est +20,5 %.
  • Une chute dans la construction. Les mises en chantier de logements ont dévissé de 27,1 %, tandis que le nombre de permis de construire accordés a baissé de 13 %.
  • Un recul dans les transports. La chute des immatriculation des véhicules neufs de particuliers (-15 %) se conjugue avec la baisse du tonnage de marchandises transportées par la route (-12,8 %). Le fluvial (-3 %) et le ferroviaire (-1 %) reculent dans une moindre mesure, tandis que l’aérien croît de 75 % (ouverture de nouvelles lignes à Vatry).
  • Un reflux dans l’agriculture et la viticulture. Si la production de céréales est en hausse, celle de colza, de betterave, de lait et de viande a baissé. Les rendements ont également été bas dans le champagne à cause des maladies et des gelées de printemps.

Pour télécharger le bilan complet, aller sur le site de l’Insee ou bien cliquer sur ce lien

Photo : David Bates, de l’Insee, rédacteur en chef de ce bilan économique 2012 lors de sa présentation à la presse le 31 mai 2013

A propos

L’éclaircie est encore venue cette année du tourisme, avec une fréquentation en hausse de 1,6 %. La Champagne-Ardenne a attiré 2,2 millions de visiteurs, pour 3,5 millions de nuitées.

Vous aimez cet article ?

Thématiques

agro / viti BTP / construction commerce conjoncture / études / statistiques création / reprise emploi / recrutement industrie Région services / tertiaire tourisme / loisirs / culture

Documents

bilan_eco_insee_2012.pdf

PDF - 1 Mo

Commentaires