L’info éco dans la Marne

Aérodrome de Reims-Prunay : la CCI a laissé les clés à SNC-Lavalin

Propriétaire de l’aérodrome de Reims-Prunay, la ville de Reims en a confié la gestion à la société SNC-Lavalin depuis le 1er janvier 2013, et ce pour une durée de sept ans. La CCI de Reims et d’Epernay, qui exploitait cette infrastructure depuis sa création en 1968, n’a pas souhaité renouveler son bail.

Gestionnaire depuis l’origine de l’aérodrome, en qualité de concessionnaire puis de prestataire de services, la CCI n’a pas répondu à l’appel à candidatures lancé par la ville de Reims pour gérer la plate-forme par la voie d’une délégation de service public. Le 3 décembre 2012, SNC-Lavalin a été retenu par le conseil municipal en tant que délégataire sous forme d’affermage.

La société d’ingénierie et de construction SNC-Lavalin gère déjà seize aéroports, dont ceux de Troyes et de Paris-Vatry. Sous sa houlette, l’aérodrome de Reims-Prunay s’appellera désormais aéroport de Reims en Champagne. Le groupe canadien, qui possède une grosse agence à Reims et une division spécialisée dans la gestion aéroportuaire (SNC-Lavlin Aéroports), veut aussi étoffer l’offre de services : création d’un salon VIP/équipage, d’une conciergerie et d’une petite restauration, installation du Wi-Fi, mise en place de partenariats avec les maisons de champagne, les hôtels et les taxis. Objectif : développer le tourisme haut de gamme et l’aviation d’affaires.

Notre photo : la compagnie AERO-G, l’un des utilisateurs de Reims-Prunay.

A propos

D’un aéroport à l’autre… La compagnie aérienne Ryanair a annoncé l’ouverture en avril 2013 d’une nouvelle ligne Vatry-Marrakech (Maroc).

Vous aimez cet article ?

Thématiques

CCI création / reprise événement Reims services / tertiaire

Commentaires