L’info éco dans la Marne

40 ans de dévouement consulaire

Entré à la CCI Reims-Epernay en 1974, Olivier PETIT va prendre une retraite bien méritée, après 4 décennies de bons et loyaux services. Une véritable mémoire vivante de notre établissement consulaire.

Voilà un collaborateur connu de tous à la CCI de Reims-Epernay. Normal. Son poste l’a amené à être en contact avec tous les services. Et en un peu plus de 40 ans de Maison, il a été le témoin de bien des changements et évolutions.

Olivier PETIT, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est entré à la CCI de Reims-Epernay le 24 février 1974. Autrement dit, hier…une autre époque ! « A ce moment-là, nous travaillions 41h 20 par semaine. Puis les horaires ont été progressivement réduits de 10 minutes par jour, pour arriver à 39 h en 1981 et à 37 H 30 aujourd’hui  ».

Olivier se souvient parfaitement de la CCI de 1974. « L’immeuble Marmouzets n’était pas encore construit. Il n’y avait que les fondations. Les locaux à l’époque se résumaient à l’Hôtel Ponsardin, aux 2 niveaux de la copropriété Cérès et au bâtiment de l’Institut de Formation Commerciale situé rue Eugène Desteuque  ».

Son travail au départ : coursier. Ce poste englobait le traitement et la distribution du courrier, des notes de services, les courses extérieures.

Puis ses tâches quotidiennes ont évolué en même temps que l’organisation de la CCI. Olivier s’est trouvé en charge des commandes et du stockage des fournitures de bureau, de la gestion des machines… offset avec l’impression des documents en nombre, la mise sous pli, l’agrafage. Puis vint le tour de la gestion des archives et celle des réservations de salle et de la logistique de réceptions à la CCI, en binôme avec une collègue. En 1989, c’est l’arrivée de la machine à affranchir le courrier. En 1997, Olivier s’est vu confier le planning des réservations des voitures de service de la CCI.

Le charme de son poste : « On touche à tout. On ne fait jamais la même chose. On est en contact avec tous les services de la CCI  ».

Le matériel de bureau a bien sûr évolué. « De la machine à écrire mécanique à l’électrique. Puis du traitement de texte à l’ordinateur  ». Olivier se souvient aussi des fameux télex… l’ancêtre des mails d’aujourd’hui (non, non, les jeunes ne peuvent pas connaître). Cette machine, le télex, qui servait à envoyer et à réceptionner des messages.

Toujours disponible, serviable, avec son rire inimitable, Olivier est une personne attachante, très appréciée de ses collègues. Et il en a vu passer… Certains ne sont plus là aujourd’hui. «  Ils sont partis trop vite, certains encore en pleine activité. Que de souvenirs. Je ne les oublie pas Je tiens à leur rendre hommage et à les citer : Bernadette Marchal, Martine Genaux, Marie-Cécile Le Bihan, M. et Mme Wuibout, Dominique Couillaud, Bernadette Gouffault, Jean-Christophe Lecocq  ».

Quatre décennies au service de la CCI de Reims-Epernay méritent bien d’être à l’honneur du Blog Champ’Eco !

Vous aimez cet article ?

Photos

Commentaires